Thérapie Humaniste

Sophrologie/psychologie

psychologie

La psychologie humaniste que je pratique est inspirée de Carl Rogers, qui a fondé une théorie centrée sur le client (*1) . Il découvrit que l’élément guérissant dans une psychothérapie est la présence de l’autre.

expérience

Je suis à l’écoute de l’expérience subjective, à l’écoute des émotions, dans une attitude de non-directivité. Cette attitude, qui n’est en aucun cas ni neutre, ni une absence de direction de ma part, est celle qui fait confiance à la sagesse du client, à sa capacité à se guérir et à sa propension à l’actualisation.

therapie.jpg

L’empathie est l’élément thérapeutique central et la qualité de l’écoute son outil principal.

humain

Ma vision de l’être humain est qu’il possède les capacités innées pour réfléchir sur lui-même. Il a une tendance innée à croître, à s’actualiser, c’est à dire, qu’il a une propension naturelle au dépassement de soi. Chacun est responsable de ce qu’il devient.

client

Le client n’est pas un cas, mais avant tout un être humain constitué d’un ensemble complexe de valeurs, pensées, émotions, souffrances, compréhensions du monde qui lui sont propres.

Ce que nous sommes devenus doit se comprendre à la lumière du contexte social et culturel. Nous vivons dans un milieu donné, dans un champs phénoménologique donné.

Information

Plus d’informations sur la phénoménologie sont également à trouver sur le site Henri Maldiney.

contact

consulter : ici

-x-

(*1) Client-centered-Therapy, (en anglais, client et non pas customer).

.

.